Héritage, de Miguel Bonnefoy (Rivages)

Résumé

Héritage nous plonge dans la fresque historique d’une famille de vignerons originaire du Jura, qui part s’établir à Santiago du Chili à la fin du XIXème siècle. Le vieux Lonsonnier, dont les vignes ont été détruites par la phylloxéra, quitte la France pour l’Amérique. Par hasard, il se retrouvera au Chili où il fixera sa descendance et de nouvelles racines.  Chaque génération y construira son destin, fidèle à la fois à ses racines et à ses aspirations personnelles, et tout en restant viscéralement liée au Vieux Continent, qui sera aussi le théâtre d’évènements décisifs pour chacun.

Mon avis

Des personnages colorés aux destins singuliers

On découvre des personnages hauts en couleurs et aux aspirations fortes, dont les tragédies intimes révèlent à elles seules toute la violence des évènements historiques qui ont jalonné l’histoire de cette famille. Lazare, qui incarne la première génération née au Chili, a combattu dans les tranchées françaises de la première guerre mondiale et revient avec un poumon en moins et un drame qui le rongera toute sa vie, bien après qu’il ait fait fortune dans la fabrication d’hosties. Sa femme Thérèse, l’ornithologue qui ne s’épanouit qu’au milieu de ses oiseaux, incarne à la fois la stabilité familiale et un monde sauvage et énigmatique. Leur fille Margot sera une aviatrice passionnée et déterminée qui s’engagera dans les Forces Libres de la Résistance, avant de donner naissance à Ilario Da, le futur révolutionnaire de l’ombre qui connaîtra les geôles de la dictature Pinochet.

L’auteur donne à ses personnages une véritable puissance de vie, qui s’exprime à travers leurs choix et leurs fragilités. Chacun est empreint de noblesse et de beaucoup d’humanité qui donnent à leur histoire matière et relief. Les femmes notamment, à mon sens, sont dotées d’un véritable charisme.

Une langue envoûtante

Miguel Bonnefoy est un conteur dont le rythme et la voix nous emmènent au cœur du folklore d’Amérique latine, à l’orée de la magie qui peuple les contes fascinants de ces contrées. Son talent de romancier lui permet en 200 pages de brosser à travers cent ans d’Histoire, les portraits de plusieurs générations d’une même famille.

Le tout dans une langue somptueuse, dont le raffinement très particulier, je crois, est dû au fait que le français n’est pas la langue maternelle de l’auteur. L’exercice n’en est que plus brillant, mais surtout confère à l’écriture une touche particulière. C’est comme une rencontre avec la langue française…Les mots sont choisis, la syntaxe recherchée, le texte semble comme brodé de cursives baroques, pourtant la langue est sans excès, et le rythme sans temps mort.

Grâce à ce style élégant, à son talent de conteur, au rythme épique du récit, l’auteur nous promène durant tout le roman entre deux continents, d’une époque à l’autre et à travers quatre générations. D’un bout à l’autre on oscille entre réalisme et merveilleux, tout en redécouvrant des périodes charnières de notre histoire.

A lire !

Héritage est donc une jolie découverte de cette rentrée littéraire. L’univers riche et onirique de Miguel Bonnefoy vaut vraiment le détour. C’est un auteur qui me faisait déjà de l’œil il y a trois ans avec son roman Sucre noir, que je n’avais finalement pas eu le temps d’acheter… Je m’empresse de le rajouter sur la liste de mes prochaines lectures !

Voici le lien de ma chronique sur le site Viabooks : http://www.viabooks.fr/article/miguel-bonnefoy-heritage-entre-exil-et-transmission-familiale-124581

Mise à jour du 3 juin 2021 : Miguel Bonnefoy est lauréat du Prix des Libraires 2021 pour son roman Héritage !

Héritage, Miguel Bonnefoy – Rivages – 206 p

Publié par Rue des Lettres

Rêveuse accro aux livres. Maman 3x, comblée et débordée! Un jour j'aurais une librairie. Et une cave à vin...

Un avis sur « Héritage, de Miguel Bonnefoy (Rivages) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :